Naît à Birmingham en 1922, d’une mère anglaise et d’un père écossais. Son père est chauffeur de taxi. En 1937 son professeur lui ayant conseillé de passer l’examen d’entrée de la Birmingham Art School, il y est reçu premier. 


1944 – 56


Première sculpture, Oxford, 1944

Première sculpture, Oxford, 1944



Oxford, 1943


Mother study, 1943

La mère et l’enfant, 1944, huile sur toile, 78 x 64 cm


Seated Nude, 1945

Tête de Belsen, 1945, marbre, hauteur 50 cm


Sans titre, 1947

L’arbre ou Tree structure, 1947, Bronze








1952, Huile sur Toile

Sans titre, 1952-53






La France, 1953

Le Tramway de Barcelone, 1953


Bal à l’hôtel de Rothschild , 1957



1943 
Quitte le Royal Collège pour la Ruskin School of Drawing and Fine Art à Oxford. Il est logé dans les bâtiments de l’Ashmolean Muséum; c’est pour lui l’occasion d’une première rencontre avec la sculpture méditerranéenne antique. 
« Si ma mémoire est fidèle, j’ai passé environ un an dans cet endroit et j’en garde la vision de ces fins de journée où le coucher du soleil inondait de sa lumière les sculptures qui emplissaient les immenses halls. C’était mon premier contact avec la sculpture, et il était dû au fait que le secrétaire de l’école était un sculpteur qui avait étudié avec Charles Despiau à Paris. C’est lui qui m’a mis l’argile entre les doigts »
1946 
Entraîné par ses amis Sven et Mimi Blomberg, part pour Paris. La première porte à laquelle il frappe est celle de Calder.
1947 
Participe à l’exposition Les Mains éblouies à la galerie Maeght, dont il fait le carton d’invitation. Il y présente des sculptures polychromes abstraites. 
1952 
Le bas-relief L’Homme dans la rue marque, selon lui, le début réel de son œuvre. En 1953  Place St-Germain-des-Prés, suivie du Tramway de Barcelone. Vers cette époque il s’installe, rue Monsieur-le-Prince.